Le phénomène d’effacement technologique

 La complexité technologique 

Le phénomène d’effacement technologique

Du moment où l’intelligence artificielle s’implante dans un quelconque logiciel, dans une quelconque application ou dans un quelconque objet d’utilisation courante, elle s’efface en quelque sorte et laisse penser que le logiciel, l’application ou l’objet n’ont strictement rien d’intelligent, et que c’est leur état d’être comme ils le sont.

Concrètement, il y a intelligence artificielle seulement lorsqu’un ordinateur ne peut faire ce qu’un être humain est en mesure de faire, et lorsque ce même ordinateur est en mesure de faire ce que l’être humain peut faire, il n’est plus question d’intelligence artificielle.

En ce sens, l’électricité est un bon exemple. Dès que les capacités et les possibilités de l’électricité ont été mises à jour au XIXe siècle, et du moment où l’électricité s’est fondue dans les murs des bâtiments et des maisons pour n’en faire apparaître que la prise de courant et le commutateur, les merveilleuses capacités et possibilités de l’électricité se sont du coup évanoui. Plus personne, aujourd’hui, ne s’ébahit des capacités et des possibilités de l’électricité, tellement elle est entrée dans l’usage courant et quotidien.

En fait, l’effacement n’est pas seulement une propriété intrinsèque de l’intelligence artificielle, c’est une propriété intrinsèque de toutes technologies.

Ce phénomène d’effacement contribue pour une bonne part à l’auto-accroissement, un peu comme les gens qui pratiquent une quelconque activité physique pour se tenir en forme et qui sont obligés de toujours pratiquer l’activité en question, car la bonne condition physique est toujours devant soi, jamais derrière ni en ce moment.

Autrement dit, plus une technologie s’efface, plus elle exige l’annonce d’une nouvelle technologie qui révolutionnera tel ou tel domaine, car la technologie déjà effacée n’est plus porteuse d’espoir. En ce sens, toute technologie effacée ou en phase de l’être exige que d’autres technologies soient développées, et c’est là où l’auto-accroissement trouve un terrain fertile, et pourquoi le thème même de l’intelligence artificielle devient si populaire dans les médias, tous médias confondus.

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue, 2018

La complexité technologique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.