Transhumanisme, une condition humaine à dépasser

  Transhumanisme, défis et enjeux 

La condition humaine doit être dépassée

Lorsque Condorcet affirme qu’il arrivera un temps où la mort ne sera plus que l’effet ou d’accidents extraordinaires, ou de la destruction de plus en plus lente des forces vitales, et qu’enfin la durée de l’intervalle moyen, entre la naissance et la destruction n’aura elle-même plus aucun terme assignable, il signale de façon quasi prophétique, à 300 ans de distance, que la mort est un Rubicond qui doit obligatoirement être franchi.

Un autre transhumanisme est possible ! C’est en ces termes que Marc Roux, le président de l’Association française transhumaniste (AFT-Technoprog), s’adressait aux participants du colloque « Transhumanisme, homme augmenté, quelles limites thérapeutiques, techniques, éthiques ? » tenu à Paris le 9 mars 2016[1]. Cette phrase est intéressante à deux égards.

Premièrement, par le simple fait de l’opposition qu’elle suggère, puisqu’elle se réclame d’un transhumanisme plus « social, rejetant la philosophie libérale-libertaire californienne ».

Deuxièmement, il n’y a qu’une certaine partie de la population qui soit au courant du projet transhumaniste initialement porté par des gens comme l’ingénieur américain Ray Kurzweil et les entreprises de la Silicon Valley. Troisièmement, en matière de transhumanisme, les Américains ont non seulement une longueur d’avance appréciable par le seul fait qu’il possède leur propre université, la Singularity University[2], mais aussi par le fait que les investisseurs spécialisés en capital de risque se servent de cette université comme incubatrice de start-up et qu’ils y ont déjà convié les plus éminents chercheurs du monde des nanotechnologies, des neurotechnologies, de la génétique, de l’intelligence artificielle, de la bioinformatique et des sciences cognitives.

Pour rappel, et comme nous l’avons déjà entrevu, le transhumanisme est avant tout un courant intellectuel qui préconise l’idée centrale que la condition humaine est une condition qui doit être dépassée — la mort, la maladie, les handicaps n’étant pas des états désirables.

La singularité technologique, idée avancée par Ray Kurzweil, pour sa part, stipule que, à partir d’un point hypothétique de son évolution technologique, la civilisation humaine pourrait bien connaître une croissance technologique d’un ordre supérieur. La rencontre de ces deux concepts n’a rien de moins que l’intention et la volonté de changer le monde. D’ailleurs, la Singularity University ne dit-elle pas, à travers son slogan, que :

« Notre mission est d’éduquer, d’inspirer et d’amener les gens en position de pouvoir à mettre en œuvre des technologies aux capacités exponentielles qui seront en mesure de confronter les grands défis de l’humanité[3]. » Et ces défis, pour n’en nommer que quelques-uns, se répartissent comme suit : éducation, énergie, environnement, alimentation, santé, pauvreté, sécurité, espace, approvisionnement en eau. « En moins de six ans, nous avons, en collaboration avec nos membres et nos partenaires, mis sur pied plus de 100 start-ups et avons déjà obtenu plusieurs brevets et généré plusieurs idées pour faire avancer notre mission. »

Ces affirmations sont unificatrices, car elles ont un poids à la fois sociopolitique et économique qui a une importance beaucoup plus considérable qu’on pourrait le croire de prime abord.

Mais avant de se lancer dans l’exploration de ce phénomène, il faut tout d’abord comprendre pourquoi, une fois de plus, comme pour bien d’autres projets d’envergure, les Américains ont été les premiers à s’y aventurer et à y investir des sommes d’argent colossales.

En fait, sans perspective historique, il est particulièrement difficile de se faire une idée relativement juste de ce qui se trame aujourd’hui à propos du corps dont s,est emparée la mouvance transhumaniste.

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue, 2019

Transhumanisme, défis et enjeux

[1] Sender, E. (2016), Un autre transhumanisme est-il possible ?, Paris : Sciences et Avenir, 15 mars.

[2] http://singularityu.org/overview/.

[3] « Our mission is to educate, inspire and empower leaders to apply exponential technologies to address humanity’s grand challenges. » URL : http://singularityu.org/overview/.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.