L’instant décisif en photographie

Henri Cartier Bresson disait de la photographie que « De tous les moyens d’expression, la photographie est le seul qui fixe un instant précis. Nous jouons avec des choses qui disparaissent et quand elles ont disparu, il est impossible de les faire revivre. On ne retouche pas son sujet; on peut tout au plus choisir parmi les images recueillies pour la présentation du reportage. » D’ailleurs, comme le soulignait le Cardinal de Retz, « « Il n’y a rien dans ce monde qui n’ait un moment décisif », et c’est bien ce que le photographe et le sociologue doivent repérer.

De là, l’idée de l’instant décisif, car comme le précisait Henri Cartier-Bresson, « Quelquefois, on a le sentiment que l’on a pris la photo la plus forte, et, pourtant, on continue à photographier, ne pouvant prévoir avec certitude comment l’événement continuera de se développer. »

Pour le sociologue spécialisé en sociologie visuelle, je considère que l’instant décisif et le tir photographique sont deux moments dans l’accomplissement de l’acte photographique. Je m’explique. Partant de l’idée que dans le champ de la sociologie visuelle, la photographie veut rendre compte de la réalité sociale à travers l’image , il faut tout d’abord être au bon endroit au bon moment afin d’y parvenir pour repérer une situation sociale contrastée. Il s’agit là d’une condition sine qua non, mais comme il est fondamentalement impossible de remplir cette condition, tout est alors question de sérendipité.

Une situation sociale contrastée est une situation où la stratification sociale se manifeste visuellement sous une forme ou une autre.

En ce sens, l’instant décisif est ce moment où le photographe, totalement à l’affût de son environnement, repère visuellement et mentalement, en une fraction de seconde, le potentiel d’une situation sociale contrastée.

Le tir photographique, dans un tel contexte, devient le moment où le photographe, après avoir été dans un état d’instant décisif, réagit rapidement à la situation sociale contrastée et procède rapidement à une succession de prises de vues. Pourtant, Henri Cartier-Bresson ne précisait-il pas qu’« On évitera cependant de mitrailler, en photographiant vite et machinalement, de se surcharger ainsi d’esquisses inutiles qui encombrent la mémoire et nuiront à la netteté de l’ensemble. » Il faut peut-être apporter un bémol à cette affirmation, car comment devient-il dès lors possible de montrer comment une situation sociale contrastée se développe ?

Par exemple, la photo ci-dessous est représentative de ce que je veux démontrer. Alors que je déambulais sur la rue St-Joseph du quartier St-Roch (quartier en processus d’embourgeoisement) de Québec à la recherche d’une photographie qui rendrait compte de la mixité sociale, j’ai vu l’homme avec un chien traverser la rue et se diriger vers la table de bistro où est assis un homme consultant son téléphone. Du moment où j’ai vu cet homme défavorisé traverser la rue, j’ai su que j’aurais là une situation sociale contrastée, c’est-à-dire qu’un instant décisif se préparait, et j’ai procédé à un tir photographique.

Donc, l’homme debout demande à l’homme assis à la table s’il accepte de lui payer un repas. Pendant un 15 secondes qui semble une éternité, l’homme assis à la table continue à consulter son téléphone et accepte finalement de lui payer un repas.

Autrement, cette photo nous apprend beaucoup sur notre façon de gérer la pauvreté, sur notre façon de revitaliser les quartiers, et sur notre façon de côtoyer la mixité sociale. En ce sens, le quartier St-Roch de Québec et sa contrepartie Nouvo St-Roch est sans contredit et inévitablement un micro-laboratoire d’expérimentations sociales, comme le sont d’ailleurs tous les quartiers centraux en plein processus d’embourgeoisement.

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue, 2020 / texte et photos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.