Épidémies, un regard sociologique

Tout au cours des mes études doctorales en sociologie, de 2012 à 2015, mon intérêt s’est particulièrement porté sur le corps et les représentations de celui-ci. Les maladies infectieuses, quant à elles, représentent pour une large part la relation que le corps a entretenu avec ces dernières tout au long de l’histoire de l’humanité. Ce que je vous présente ici est donc un très bref résumé de certaines conclusions sociologiques auxquelles je suis parvenu, mais qui restent encore à étayer.

Table des matières

Épidémies et maladies infectieuses, leur gestion à travers les siècles

CA_|_FR_|_UK_|_US

Le parcours de protection de soi, depuis le Moyen-Âge jusqu’à aujourd’hui, se cale dans des finalités fort différentes en fonction des époques, des savoirs disponibles et des pratiques médicales en vigueur. Au XXIe siècle, la volonté est claire : il faut transcender le mal, le dépister, le traquer dans le gène, l’éviter de s’exprimer et de se manifester.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.