Transhumanisme, un regard sociologique

Biotechnologies, bioinformatique, intelligence artificielle, nanotechnologies, neurotechnologies, sciences cognitives, plusieurs disciplines scientifiques sont convoquées pour repenser le corps, le transformer, le reconfigurer et le conduire aux portes d’une espérance de vie et de santé largement prolongée.  Pour le transhumanisme, la mort n’est pas un horizon indépassable, car il serait possible de l’outrepasser ou d’en ralentir d’autant sa survenue en ralentissant de façon importante le vieillissement. Ainsi, la mort n’est plus du tout considérée comme un problème d’ordre philosophique, spirituel ou religieux, mais bien comme un problème d’ingénieur, autrement dit, réparer ce qui fonctionne mal et ce qui est défectueux.


Introduction
Quand le corps se révèle
Le corps conçu comme facteur de risques
Le corps AUGMENTÉ ET AMÉLIORÉ
Le corps AUGMENTÉ ET AMÉLIORÉ

Transhumanisme, le fantasme de l’immortalité

Électronique : CA_|_FR_|_UK_|_US
Format livre : CA_|_FR_|_UK_|_US

Le progrès est un train lancé à toutes vapeurs et rien ne saura l’arrêter, et encore moins le progrès que nous concoctent les transhumanistes. L’immortalité frappera bientôt à nos portes. La question n’est pas de savoir quand, mais de savoir que la chose relève du domaine du possible, mais pas nécessairement — l’idée de contingence.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.