La montée du complexe agroalimentaire

La saine alimentation

Citation : Fraser, P. (2019), « Saine alimentation, un moyen de normer le corps », Panoramas, repères et fragments, vol. 2, n° 3, Paris : Éditions V/F, p. 17-19.


Avec l’arrivée des grandes industries au milieu du XIXe siècle, avec la migration des paysans vers les villes, avec la nécessité de disposer d’une main-d’œuvre de plus en plus abondante, il y a aussi eu nécessité de disposer de procédés de fabrication alimentaire à grande échelle qui ont fait basculer l’équilibre du pouvoir agricole depuis les petits producteurs au profit du complexe agroalimentaire naissant. Dans cet effort sans précédent de standardisation des aliments transformés et manufacturés, le complexe agroalimentaire a non seulement su répondre aux demandes des Américains, mais aussi à celles de plusieurs pays industrialisés tout au cours du XXe siècle.

C’est à partir du milieu du XIXe siècle, aux États-Unis, que naît le complexe agroalimentaire. Composé de cinq grands secteurs — l’agro-industrie d’amont, l’industrie de transformation de la matière première, l’industrie de la transformation alimentaire, l’industrie de la distribution alimentaire, l’industrie de la restauration rapide —, le complexe agroalimentaire, par son seul poids économique, transformera les pratiques alimentaires et uniformisera certaines structures culturelles du goût, de la même façon que le commerce du maïs, du sucre et de la pomme de terre l’avaient fait avant la Révolution industrielle. Ainsi, le Big Mac, qui sera consommé à Paris aura le même goût que celui consommé à New York ou Beijing. Les céréales vendues par Kellog seront l’ordinaire du petit déjeuner, autant des anglais, que des canadiens, des américains, des italiens et des français. En somme, le goût s’est universalisé, uniformisé et démocratisé par le seul fait du poids économique et financier du complexe agroalimentaire et de sa capacité à investir une multitude de niches alimentaires.

L’agro-industrie d’amont est composée de quatre secteurs, tous dominés par de grandes entreprises : (i) machines agricoles : Massey Ferguson, International Harvester, John Deere, Renault, Fiat ; (ii) semences : Monsanto, Cargill, Dreyfus ; (iii) produits chimiques : Monsanto, Ciba, Bayer, Dupont, Geigy, Dow Chemical, BASF, ICI ; (iv) alimentation animale : Ralston Purina, Cargill, CPC, Anderson-Clayton, Spillers. C’est la convergence des efforts commerciaux de toutes ces firmes qui, au cours des cent dernières années, a conduit aux transformations importantes qui ont eu lieu dans ce secteur dont : la mise au point de variétés de semences à haut rendement ; le transfert de variétés Nord/Sud qui ont révolutionné une partie des agricultures, tant en Asie qu’en Amérique Latine ; la mise en place d’un système agricole intensif en capital à haute productivité de travail[1].

© Pierre Fraser (Ph.D.), sociologue, [2015] 2020
© John Lambeth, Photo entête

__________
[1] Hugon, P. (1998), « L’industrie agro-alimentaire. Analyse en termes de filières », Tiers-Monde, tome 29, n° 115, p. 686.


Accéder au dossier de recherche

Tout au cours des XXe et XXIe siècles s’est graduellement développée la notion de saine alimentation comme contrepoids à une mauvaise santé, notion qui a comme finalité de remettre entre les mains de l’individu la responsabilité de faire des choix éclairés en matière de nutrition. Cette façon de faire aura comme conséquence non seulement de mobiliser plusieurs acteurs et institutions dans la normalisation d’un corps sain, mais aussi de mettre en place toute une batterie de recommandations non contraignantes et d’interventions personnelles à déployer sur le corps pour le garder en santé.


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.