Pauvre, défavorisé ou parasite ?

Les sociologues, dont je fais partie, ont la fâcheuse tendance à occulter la réalité à travers des mots qui la masquent ou la travestissent. Selon vous, l’homme debout, dans la photo ci-dessous, est-il un pauvre, un défavorisé ou un parasite ? © Photo : Pierre Fraser, 2015 Pour plusieurs personnes, il n’est ni un pauvre…

Les corps fatigués et élimés

Les attitudes corporelles construites à partir de corps fatigués, de vêtements usés et élimés, la démarche lente et les itinéraires discrets, en contraste avec l’environnement global mobile, traduisent une certaine inertie, un certain abandon au sort. Fréquenter un quartier en plein processus de gentrification est une expérience particulièrement éloquente à ce sujet, car la mixité…

Jeune femme chic, homme défavorisé

►   Scènes de rue Une scène de rue est aussi une situation socialement contrastée, c’est-à-dire une situation où la stratification sociale se manifeste sous une forme ou une autre. Alors que j’étais du côté sud de la rue St-Jean à Québec (quartier central jouxtant le Vieux-Québec), je me tenais sur le trottoir opposé, à l’ombre….

Nourrir 38 000 personnes par mois, un défi logistique

► Inégalités sociales Moisson Québec est un organisme qui récolte des denrées alimentaires auprès des supermarchés et qui les redistribue par la suite aux différentes banques alimentaires de la grande région de Québec. Par un effort logistique affûté au quart de tour, plus de 38 000 personnes bénéficient au moins d’un repas par jour chaque…

Banques alimentaires ou l’invisible réalité

► Inégalités sociales La directrice générale de Moisson Québec, Élaine Côté, explique la situation de la faim dans la grande région de Québec au Canada. Il s’agit bien d’une invisible réalité qui affecte plus de 38 000 personnes par mois, dont de plus en plus de travailleurs à salaire minimum. © Pierre Fraser (Ph. D.),…

Main qui a faim, main qui déguste

► Inégalités sociales Voici deux photos qui caractérisent fort bien les différences entre classes sociales. La première a été prise dans une banque alimentaire, la seconde dans un marché public où sont offerts des produits de niche. La main qui a faim La principale caractéristique de la main qui a faim, c’est qu’elle n’a pas…