corps

programme de recherche      corps      technologie      discours

Le chantier du corps

programme de recherche      corps      technologie      discours


action

normaliser


Trois grands courants, à la Renaissance, construiront le corps socialement acceptable d’aujourd’hui. Tout d’abord, il y a l’idée qu’il est possible, avec le peintre Alberti, d’aspirer à un corps de justes proportions comme idéal de beauté, avec le médecin Vésale, de réparer le corps, de le soigner efficacement, de le guérir et lui redonner vitalité, avec l’éducateur Mercurialis, de fabriquer un corps et de le façonner en quelque sorte selon sa volonté.


action

préserver


La préservation du corps s’est toujours inscrit dans une volonté d’éradiquer le mal qui peut l’affecter. Le Moyen-Âge tente de le repousser. La Renaissance veut l’isoler. Le XVIIIe siècle cherche à le prévenir. Le XIXe siècle tente de le maîtriser à la source. Le XXe siècle veut le maîtriser à la fois à la source et l’éradiquer. Le XXIe siècle veut le transcender, le dépister, le traquer dans le gène, l’éviter de s’exprimer et de se manifester. 


action

réparer


Au XXe siècle, les progrès considérables des prothèses, de l’odontologie, de la chirurgie réparatrice puis esthétique, annoncent l’ère du corps réparable. L’activité physique fait entrer le corps dans le domaine du perfectible, du malléable et du remodelable. L’industrie pharmaceutique peut désormais maintenir le corps dans un bon état de fonctionnement et même contenir les humeurs déficientes.


action

augmenter


La mort ne serait pas un horizon indépassable et il serait même possible d’en repousser d’autant sa survenue en ralentissant de façon importante le vieillissement ; c’est la prétention du transhumanisme. La mort est désormais considérée comme un problème d’ingénieur : réparer ce qui est défectueux. Ici la course aux technologies augmentatives est inévitable.


hypothèse

facteur de risques


Si, dans le corps, tout est susceptible de se dérégler, il faut donc essentiellement considérer ce dernier comme un facteur de risques. Un telle position permet dès lors d’engager différentes interventions pour corriger tout ce qui peut le dérégler .

%d blogueurs aiment cette page :