Emploi et travail

Topo

Les travailleurs à temps plein seraient, semble-t-il, de plus en plus nombreux à rechercher la flexibilité pour mieux équilibrer leur vie personnelle et professionnelle; certains auraient même recours au travail à temps partiel ou à la tâche. Travail à domicile et recrutement circonstanciel de travailleurs autonomes ne constitueraient que quelques-uns des moyens dont les entreprises disposent pour créer un environnement de travail flexible qui accroîtra la productivité, augmentera la satisfaction et l’engagement des salariés et attirera les meilleurs candidats. Qu’en est-il exactement ?

Un monde du travail en mutation

Nouvelles logiques de marché, mondialisation accrue, changements technologiques, nouvelles pratiques managériales, transformations des attitudes de la main d’œuvre à l’égard du travail, de tels changements se traduisent par une plus grande quête de flexibilité de la part des entreprises, par une intensification de l’activité de travail et plus de précarité.

Les transformations du rapport au travail

Dans ce court-métrage, plusieurs spécialistes de la question du travail s’emploient d’abord à circonscrire les différents aspects de la notion de rapport au travail, ensuite à repérer les principaux changements qui, depuis trois décennies, ont marqué nos manières de vivre le travail et, enfin, à mieux comprendre la complexité des facteurs qui ont présidé aux changements observés. 

L’emploi atypique

L’emploi atypique se distingue par quatre types de flexibilité maintenant exigée du travailleur : la flexibilité financière où le salaire est plus sensible aux variations du marché ; la flexibilité fonctionnelle où l’on exige la polyvalence au travail ; la flexibilité technique où la main-d’œuvre peut s’adapter à de nouvelles techniques de production et la flexibilité numérique où l’employeur peut mobiliser et démobiliser la main-d’œuvre. 

Flexibilité ou insécurité en emploi ?

Le flexibilité en emploi est-elle un couteau à double tranchant ? Pour les RH, la flexibilité en emploi serait plus qu’un simple privilège pour travailleurs performants. Les travailleurs à temps plein seraient, semble-t-il, de plus en plus nombreux à rechercher la flexibilité pour mieux équilibrer leur vie personnelle et professionnelle; certains auraient même recours au travail à temps partiel ou à la tâche.

Qu’est-ce que la précarité ?

La précarité, plus qu’un concept, est fortement liée à une forte incertitude de perdre, conserver ou récupérer son emploi. Elle cristallise une angoisse sociale bien au-delà de la traditionnelle pauvreté et de l’instabilité. La flexibilité, liée à la précarité, serait la condition moderne du progrès dans le monde du travail. Désormais le lots de plusieurs travailleurs, la précarité impose de nouvelles façons de vivre.