Verdir la ville un arbre à la fois

LE COURT-MÉTRAGE

VERDIR LA VILLE UN ARBRE À LA FOIS

_

VERDIR LA VILLE

Pendant longtemps, notre société a considéré l’arbre en milieu urbain comme un ornement qui pousse : souvent joli, parfois dérangeant, mais généralement inutile. Heureusement, cette attitude commence à changer depuis quelques années. Des citoyens ont pris conscience que les arbres contribuent à la captation du carbone, à la filtration des particules toxiques, à la diminution de la chaleur en période de canicule, à la régulation des eaux de pluie, à la réduction des risques d’inondation et d’érosion. Vivre près des arbres, c’est aussi être exposé à leur beauté et à leur majestueuse et communicative lenteur, lesquelles contribuent à une meilleure santé mentale dans les quartiers qui en sont bien pourvus.

_

VERDIR LA VILLE

Les travaux sur les chantiers commencent généralement par une coupe à blanc des arbres qui s’y trouvent. Ceux qui sont épargnés sont rarement bien protégés, si bien qu’ils dépérissent par la suite. Il est urgent de modifier la réglementation municipale si on veut éviter d’appauvrir davantage la canopée urbaine, laquelle se situe à des niveaux déjà insalubres dans les quartiers centraux des villes. Ce ne sont pas les beaux discours qui manquent, mais bien une réelle volonté politique de la part de ces administrations qui peinent encore à comprendre les enjeux de santé publique liés aux arbres en milieu urbain.

LA WEB-SÉRIE

La séquestration du carbone

_

LES URBAINCULTEURS

_

LE PATRIMOINE ARBORICOLE
La COMPENSATION carbone
LES ARBRES CAPTEURS DE POLLUTION
LES ÎLOTS DE CHALEUR
L’ÉROSION DES SOLS
PLANTER DES ARBRES EN MILIEU URBAIN
RÉGLEMENTER L’ABATTAGE DES ARBRES EN MILIEU URBAIN