Langue et discours

Comment les idées viennent aux mots ?

CA_|_FR_|_UK_|_US

L’important, est-ce « la langue » et sa syntaxe en tant que système régulateur et «ordonnateur» ? Ou doit-on au contraire, considérer qu’un ou plusieurs « niveaux » d’analyse s’imposent ici, à dissocier de «la langue» et qui seraient, entre autres, « le langage » voire le « métalangage », ce dernier supposé traducteur des couches d’agencements sémantiques plus ou moins intégrées aux différentes catégories de nos actions sur le monde ? C’est dire que l’étude des formes et régulations de la production linguistique semble ce domaine empiriquement central autour duquel pourraient échanger une grande part des recherches actuelles consacrées à l’analyse de nos cognitions.


Dire et discourir

CA_|_FR_|_UK_|_US

Nos activités langagières portent sans cesse sur la manipulation de références renvoyant à des domaines en même temps qu’elles visent à « reconstruire » ces domaines sous forme de schémas de représentation. C’est ici qu’intervient le rapport dialectique, fondateur de toute activité de langage, entre « désigner » et « représenter » ou « montrer », entre « savoir désigner » et « savoir représenter ». On sait que le jeune enfant saura très vite désigner des choses, des images et les nommer et que cette aptitude se développera tout au long de la vie.