Tournages en cours

Depuis le confinement de fin novembre 2020 au Québec, tous les tournages qui étaient en cours ont été arrêtés. Étant donné que les tournages exigent une présence directe sur le terrain des différents intervenants, il est impossible de mettre en place les mesures sanitaires appropriées. Les tournages reprendront dès que la Santé publique du Québec le permettra.

Une histoire de Limoilou

Le nom Limoilou commémore Jacques Cartier, sieur de Limoilou, premier européen à y avoir mis le pied. La paroisse Saint-Charles-de-Limoilou est fondée en 1896. Les promoteurs immobiliers de l’époque ont carte blanche pour planifier la construction de la ville et s’inspirent du modèle quadrillé de New York. Annexé à la ville de Québec en 1909, Limoilou connaît un boom économique et démographique alors que la crise économique de 1929 amène de nombreux travailleurs en ville. Avec l’étalement urbain, Limoilou s’étend vers l’est (Maizerets) et le nord (Lairet). Au-delà de ces données historiographiques, il y a des générations de gens qui ont forgé l’identité du quartier et d’autres qui, aujourd’hui, la préserve et la développe.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est histoire-limoilou.jpg

La reconversion du patrimoine religieux au Québec

Si le documentaire Requiem pour une église a permis de suivre toutes les étapes qui ont mené à la fermeture de l’église St-Jean-Baptiste le 25 mai 2015, le documentaire Au-delà du sacré, le défi du patrimoine religieux, pour sa part, a été à la rencontre de différents acteurs préoccupés par le sort de ces bâtiments témoins d’une autre époque. Ce que les deux premiers documentaires ont surtout révélé, c’est que personne ne semble s’entendre sur un processus qui garantirait la pérennité de certains de ces bâtiments, sans compter qu’une certaine stratégie de l’abandon soit à l’oeuvre, tant du côté des autorités cléricales que politiques. Avec ce nouveau documentaire, il a été décidé d’aller à la rencontre de ceux qui agissent et qui prennent en mains le sort de leurs églises. Ces projets, intéressants et tous différents dans leur approche, témoignent du fait que du moment où une ferme volonté de trouver une nouvelle vocation à ces bâtiments est en place, plusieurs choses sont possibles.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est l-avenir-du-patrimoine-religieux.jpg